How finding the courage of living my artist way has changed my life for (very very) good

L'Aventure Artistique

As a child, I had troubles sleeping. I remember I used to get up in the middle of the night, and go bother my elder brothers saying that I couldn’t sleep because of the music.

“The music?”

Asked my brothers half astonished, half pissed.

“Yes, I have a music in my head, can’t get no sleep.”

And it was true, probably a music heard on tv or radio in the afternoon would still be swimming in my head, trying to let me know how important she was to me.

So, I started to play piano at 9 and guitar at 15 and never stopped since.

In my twenties I integrated a few rock bands and started to hit Paris bars and night clubs stages as a guitarist. I loved it, and as I was basically (and still am) an introverted and shy guy, I thought that I had found my place on the stage, behind the singer, behind the drummer, hidden in a corner near to the wall. After all I was the guitarist.

Sometimes, in the middle of the night, i would still hear a music in my head not letting me sleep or rest, exactly like when I was a child.

And from time to time, i could get up, pick my guitar and start to play the music that had come visit me in the middle of the night. I even would record myself to keep track of that inspiration spark, promising to myself that I would work on it, the day after. But all I could do instead was oversleep in the weekends and go to work during the week.

Time passed, and one day I found myself in my thirthies, still playing guitar for this or that singer, always in the corner next to the wall. I still loved it, but I started to feel somehow unsatisfied, I started to think that I needed to express myself differently, I needed to speak up the music I’d had in my head all my life.

Curiously, in that same period, a person who I had recently met, offered me a book about creativity named “The Artist Way”, which is a personal development program in 12 weeks especially created for artists. I started to follow the program.

3 things jumped out at me quite quickly.

The first was that even being shy and introvert, once in front of the blank page, I had a lot of words inside that wanted to come out and tell stories through the lyrics of my songs.

The second was that somehow, incredibly, I felt ready to show up. Astonishing and energizing at the same time.

And the third was the fear, absolute pure fear, of letting my comfort zone behind me and walk into the light of a scene to express myself.

So, the way I survived the fight between the need and desire to express myself through music and my fear to show up, has been a process of a couple of years, full of precious experience.

Thanks to “The artist’s way” teachings, I’ve learned how to listen the ruthless voice of the “Inner critic”, a pitiless monster judging and killing every breath of creativity we want to take and I’ve learned how to reduce him to silence, when I needed to move forward and work. I also learned how to talk gently and to reassure my “Inner artist”, a child who wants to have fun with music.

Thanks to this work, I’ve had the courage to dive deep in my emotions when I started to write “Wake Up”, a song describing an absence in my life, and at the same time the fact of daring to create musical compositions where a guitar ballad meets the dancefloor beats of an electro synthesizer. I just did what inspiration wanted me to do, even if it was unusual and causing me doubts and fear of exposure.

I’ve immortalized this process in articles, pictures and confessions on my blog, that has been a witness and also a part of the flow.

Last February I released my first EP and eventually got up onstage, into the spotlight and at the center of the scene, and gave a voice to the project I’d worked on for the last few years.

Since this adventure has begun I feel transformed and renewed, as if I had finally decided to live my life.

So, how my life has changed and what have I learned from this artistic experience?

1 First of all, my perception of time going by has changed. I’m no more waiting for chances and opportunities to come to me, I spend every free minute composing, and practicing, or blogging about my creative process, or finding new gigs for my show (being a one man band could be very demanding). I’ve learned to give a meaning to the things that I do, and I only spend time for things, people and projects that makes sense to me.

2 My life has an order, I play and perform, I have a family life, and nonetheless it feels like i go with the flow in the chaos of a continuous creation. The advantage is that I have a routine, but not at all a boring one.

3 I know myself much better than before. When I was recording my songs at the studio, a sound engeneer was with me on the other side of the glass, but at the same time I was completely alone, with my emotions and the intentions that I wanted to put into the words. To Write already means diving into the self, but to interpret is really being naked in front of yourself. You can’t generate an emotion within the public if you’re not feeling it yourself first. And feeling, I’ve learned, means knowing what makes that specific emotion, and what I am made of too.

4 Having been able to realize my first personal artistic project has had a huge positive impact on my self esteem and self confidence. I’ve learned that the only person who can authorize myself to expression is me, and this is incredibly empowering, not only from an artistic point of view.

So, in conclusion, I would really recommend to all of you that have ever had in your head a melody, of some words for a poem, to take a guitar and start to play, take a pen and write. You could really be amazed by the gifts that following your inspiration could bring to your artistic and personal life.

Quelle idée chelou d’avoir un site/blog musical avec de la musique gratuite dedans ?!

L'Envers du Décor
Ça fait tout juste un an que je vous raconte cette aventure artistique, que je vous montre l’envers du décor et mon intimité musicale de mon projet de Chanson Pop Electro.
Près de 3750 visites après le début de l’écriture de ce carnet de bord le 15/12/2016, et 3 titres en écoute gratuite, un p’tit bilan d’anniversaire s’impose !! Smiley clin d’œil à mon premier article Quelle idée chelou de démarrer un site/blog musical sans musique dedans.

Pour être honnête, quand j’ai lancé ce blog je n’avais aucune idée de l’intérêt qu’il allait susciter. J’ai constaté rapidement la curiosité qui anime le public sur le processus de création, et ça all over the world, avec le brésil en 2e place pour le nombre de visite, ça fait plaisir.

Mais pourquoi un blog ?

Pour les rencontres (physiques et digitales) à travers les différents articles que j’ai écrit, les échanges d’idées, de conseils sur le statut d’artiste indépendant par exemple, c’était le cas avec l’interview que j’ai réalisée pour le site marketing musical.

Pour les retours hyper intéressants, en particulier sur le livre de développement personnel : Libérez votre créativité de Julia Cameron. Et de pouvoir partager ces expériences créatives, voir l’efficacité sur différents profils artistiques.

Pour l’anecdote: l’un des articles qui a eu le plus de visites c’est le studio : un striptease en solo, comme quoi, le sexe ça reste et restera ce qui se vend le mieux …

Et avoir une vitrine en forme de blog c’est aussi être contacté  par un journaliste de 50 minutes inside pour venir faire des images de mon Home Studio pour un reportage sur les débuts de Daft Punk.

Release Party du côté de Saint Denis

L'Aventure Artistique

«Baby,  J’te garantit y’a des d… » bon ok j’arrête !!

Sinon, j’ai une très bonne nouvelle à vous annoncer : La programmation d’une première date de concert, et ça va se passer à la ligne 13, du côté de St Denis…donc.

Comme je le disais dans l’article: la vitrine magique, j’attendais d’avoir 3 titres en écoute pour commencer à démarcher les scènes. 3 chansons, comme une vitrine, magique si j’en crois mon article et cette première date de bookée dans la ville qui voit naître ce projet.

Ce sera l’occasion pour moi de vous faire découvrir mes chansons, en live et en téléchargement !! Oui le streaming c’est cool mais écouter de la musique en qualité Master c’est quand même bien plus sympa.

Bon, je ne manquerai pas de le rappeler, on est jamais trop prudent mais au cas où :

Release Party

Le samedi 04/02/2017 à la Ligne 13 de St-Denis vers 20h30

Ce sera aussi le moment pour faire de belles images, avoir plus de contenu visuel pour la suite de l’aventure, les démarches de salles, de résidences

L’objectif pour les prochaines semaines, ça va être d’intéresser les programmateurs de salles à bien vouloir m’aider à développer ce projet sur scène.

L’idéal pour un projet qui démarre c’est le dispositif de résidence.

Une salle de concert mise à disposition pour mettre en place le répertoire, répéter en condition live, tester des choses, bosser la mise en scène, les lumières etc

Pour se renseigner Il y a des organismes qui permettent de mettre en contact avec des scènes de musiques actuelles, dans le 93 c’est le MAAD93 et pour l’ile de France le RIF (le site infosmusiciens.org est assez bien fait aussi, avec beaucoup d’infos…pour les musiciens, voilà voilà) on peut voir sur ces sites qu’il y a quand même pas mal de scènes qui proposent ce type de dispositif.

Donc bah y’a plus qu’à

En tout cas, si je peux donner un p’tit conseil, c’est de se rapprocher des salles de musiques actuelles de département et de région,  des scènes locales, c’est souvent dans de très bonnes conditions en plus.

Alors, lecteurs, communauté de blogueurs, dévoreurs et découvreur de sons, si ma musique vous parle, vous touche, n’hésitez surtout pas à la partager dans vos playlists, vos chaînes (ou les deux), sur votre blog, sur Facebook… déjà parce que c’est fait pour, parce que c’est extrêmement puissant pour faire connaître de nouveaux projets, et parce que le partage c’est la vie, hein Yogi ?!

Un grand merci à tous

La fine équipe pour le Live

L'Aventure Artistique

Et bien voilà, je vous présente mon batteur, mon bassiste, mon claviériste, mon percussionniste…on va enfin pouvoir travailler le live en condition dans mon home studio, transformé en studio de répétition. Pour l’Avant/Après c’est dans mon article sur le Seine-Saint-D’nis Stud

Après de looongues recherches, ça y est, je pense avoir trouvé mon équipe type pour le live, j’ai mis du temps mais c’était nécessaire pour faire les bons choix par rapport à la contrainte que je m’étais fixé: me passer d’un ordi.

J’ai dû me séparer de mon piano (meuble) Clavinova, pas pratique à transporter en concert ! J’ai opté pour la légèreté et l’efficacité d’un Studiologic Numa Compact.

Pour le synthé, rien n’a bougé, c’est le MicroKorg Xl+ avec lequel j’ai tout enregistré, petit et puissant.

Dans les nouveautés, il y a la MPC 1000 !! Pour les connaisseurs du milieu Hip Hop ou Electro, une machine pas mal utilisée par certains Dj’s, BeatMakers (à l’ancienne) pour lancer des samples, des échantillons de sons, créer des batteries, contrôler d’autres machines…

Tient bah pour la finale de la coupe d’Europe j’ai fait une p’tite dédicace à l’équipe de France, bon, ça leur a pas trop trop porté chance…mais bon en tout cas je me suis bien amusé à le faire, j’ai d’abord créé une boucle de batterie, puis, en connectant (en Midi) la MPC à mon synthé, j’ai joué les notes de mon synthé mais sur les pads de la MPC, c’est à voir sur ma page Facebook.

Un Looper, une machine pour créer des boucles d’enregistrements avec des instruments, je pourrai brancher ma guitare, clavier ou synthé, et enregistrer en live plusieurs pistes et les superposer.

Et enfin mes percus, tamborim et pandeiro, le cavaquinho, mes guitares, bref, il y aura du monde sur scène et c’est maintenant que commence un gros travail pour mettre en place tout ça et faire vivre ces instruments acoustiques et électroniques ensemble.

Bref, un bel été enfermé dans mon home studio avec heureusement des sessions acoustiques en bord de Seine, et ça aussi c’est à voir ici.