L’Odyssée – Le Clip

L'Aventure Artistique

Très heureux de partager avec vous « l’Odyssée », une nouvelle aventure, un premier clip

Un grand MERCI à Damien Bonnaire pour la réalisation et à Virginie Georges pour la performance et l’interprétation de mes pensées, plus vraiment secrètes…

C’est comme une ode
C’est comme une odyssée
C’est comme une voix, un voyage

C’est comme une danse
C’est comme une évidence
C’est comme une valse enlacée

C’est comme un jour parfait, un voile épais
Un instant suspendu à ses lèvres
Et moi l’émoi quand j’te vois

C’est comme une page blanche, un fruit, une chance,
Un rôle qui frôle l’indécence
Sans toi, tout ça, n’existe pas

C’est comme une envie de jouer, chanter, rêver
Rêver et l’imaginer, lascive et lovée dans mes pensées

C’est comme de vivre enivré, guidé, hypnotisé
Tout lâcher, s’abandonner, se perdre et se donner

C’est comme une onde légère, un grand mystère,
Une force, un signe d’une beauté divine
Dis-moi ! Pourquoi, tu me fais ça

C’est comme un souffle, un cri, belle agonie
Une messe, une transe, un moment d’absence
Sans toi, tout ça, n’existe pas

C’est comme une envie de jouer, chanter, rêver
Rêver et l’imaginer, lascive et lovée dans mes pensées

C’est comme de vivre enivré, guidé, hypnotisé
Tout lâcher, s’abandonner, se perdre et se donner

Titres disponible en écoute et en téléchargement

L'Aventure Artistique

C’est donc une nouvelle aventure qui commence, après vous avoir raconté le processus de création, de l’écriture à la composition,  les séances d’enregistrements en studio, les différentes étapes, le mixage, le mastering, et vous avoir présenté au fil des enregistrements les 3 premiers titres, Wake up, Cavaquinho et Take it Slow…

Aujourd’hui c’est un immense plaisir de faire vivre ces morceaux sur scène, voici quelques instants capturés de cette release party

Tiens, j’en profite aussi pour vous laisser un lien vers un bel article, portrait, chronique qui résume assez bien le chemin parcouru : L’électro pop Dionysienne de Julien Allafort

Et c’est aussi une nouvelle casquette à enfiler aujourd’hui pour faire vivre les morceaux sur scène…

A très vite

Julien

Quelle idée chelou d’avoir un site/blog musical avec de la musique gratuite dedans ?!

L'Envers du Décor
Ça fait tout juste un an que je vous raconte cette aventure artistique, que je vous montre l’envers du décor et mon intimité musicale de mon projet de Chanson Pop Electro.
Près de 3750 visites après le début de l’écriture de ce carnet de bord le 15/12/2016, et 3 titres en écoute gratuite, un p’tit bilan d’anniversaire s’impose !! Smiley clin d’œil à mon premier article Quelle idée chelou de démarrer un site/blog musical sans musique dedans.

Pour être honnête, quand j’ai lancé ce blog je n’avais aucune idée de l’intérêt qu’il allait susciter. J’ai constaté rapidement la curiosité qui anime le public sur le processus de création, et ça all over the world, avec le brésil en 2e place pour le nombre de visite, ça fait plaisir.

Mais pourquoi un blog ?

Pour les rencontres (physiques et digitales) à travers les différents articles que j’ai écrit, les échanges d’idées, de conseils sur le statut d’artiste indépendant par exemple, c’était le cas avec l’interview que j’ai réalisée pour le site marketing musical.

Pour les retours hyper intéressants, en particulier sur le livre de développement personnel : Libérez votre créativité de Julia Cameron. Et de pouvoir partager ces expériences créatives, voir l’efficacité sur différents profils artistiques.

Pour l’anecdote: l’un des articles qui a eu le plus de visites c’est le studio : un striptease en solo, comme quoi, le sexe ça reste et restera ce qui se vend le mieux …

Et avoir une vitrine en forme de blog c’est aussi être contacté  par un journaliste de 50 minutes inside pour venir faire des images de mon Home Studio pour un reportage sur les débuts de Daft Punk.

Release Party du côté de Saint Denis

L'Aventure Artistique

«Baby,  J’te garantit y’a des d… » bon ok j’arrête !!

Sinon, j’ai une très bonne nouvelle à vous annoncer : La programmation d’une première date de concert, et ça va se passer à la ligne 13, du côté de St Denis…donc.

Comme je le disais dans l’article: la vitrine magique, j’attendais d’avoir 3 titres en écoute pour commencer à démarcher les scènes. 3 chansons, comme une vitrine, magique si j’en crois mon article et cette première date de bookée dans la ville qui voit naître ce projet.

Ce sera l’occasion pour moi de vous faire découvrir mes chansons, en live et en téléchargement !! Oui le streaming c’est cool mais écouter de la musique en qualité Master c’est quand même bien plus sympa.

Bon, je ne manquerai pas de le rappeler, on est jamais trop prudent mais au cas où :

Release Party

Le samedi 04/02/2017 à la Ligne 13 de St-Denis vers 20h30

Ce sera aussi le moment pour faire de belles images, avoir plus de contenu visuel pour la suite de l’aventure, les démarches de salles, de résidences

L’objectif pour les prochaines semaines, ça va être d’intéresser les programmateurs de salles à bien vouloir m’aider à développer ce projet sur scène.

L’idéal pour un projet qui démarre c’est le dispositif de résidence.

Une salle de concert mise à disposition pour mettre en place le répertoire, répéter en condition live, tester des choses, bosser la mise en scène, les lumières etc

Pour se renseigner Il y a des organismes qui permettent de mettre en contact avec des scènes de musiques actuelles, dans le 93 c’est le MAAD93 et pour l’ile de France le RIF (le site infosmusiciens.org est assez bien fait aussi, avec beaucoup d’infos…pour les musiciens, voilà voilà) on peut voir sur ces sites qu’il y a quand même pas mal de scènes qui proposent ce type de dispositif.

Donc bah y’a plus qu’à

En tout cas, si je peux donner un p’tit conseil, c’est de se rapprocher des salles de musiques actuelles de département et de région,  des scènes locales, c’est souvent dans de très bonnes conditions en plus.

Alors, lecteurs, communauté de blogueurs, dévoreurs et découvreur de sons, si ma musique vous parle, vous touche, n’hésitez surtout pas à la partager dans vos playlists, vos chaînes (ou les deux), sur votre blog, sur Facebook… déjà parce que c’est fait pour, parce que c’est extrêmement puissant pour faire connaître de nouveaux projets, et parce que le partage c’est la vie, hein Yogi ?!

Un grand merci à tous

La fine équipe pour le Live

L'Aventure Artistique

Et bien voilà, je vous présente mon batteur, mon bassiste, mon claviériste, mon percussionniste…on va enfin pouvoir travailler le live en condition dans mon home studio, transformé en studio de répétition. Pour l’Avant/Après c’est dans mon article sur le Seine-Saint-D’nis Stud

Après de looongues recherches, ça y est, je pense avoir trouvé mon équipe type pour le live, j’ai mis du temps mais c’était nécessaire pour faire les bons choix par rapport à la contrainte que je m’étais fixé: me passer d’un ordi.

J’ai dû me séparer de mon piano (meuble) Clavinova, pas pratique à transporter en concert ! J’ai opté pour la légèreté et l’efficacité d’un Studiologic Numa Compact.

Pour le synthé, rien n’a bougé, c’est le MicroKorg Xl+ avec lequel j’ai tout enregistré, petit et puissant.

Dans les nouveautés, il y a la MPC 1000 !! Pour les connaisseurs du milieu Hip Hop ou Electro, une machine pas mal utilisée par certains Dj’s, BeatMakers (à l’ancienne) pour lancer des samples, des échantillons de sons, créer des batteries, contrôler d’autres machines…

Tient bah pour la finale de la coupe d’Europe j’ai fait une p’tite dédicace à l’équipe de France, bon, ça leur a pas trop trop porté chance…mais bon en tout cas je me suis bien amusé à le faire, j’ai d’abord créé une boucle de batterie, puis, en connectant (en Midi) la MPC à mon synthé, j’ai joué les notes de mon synthé mais sur les pads de la MPC, c’est à voir sur ma page Facebook.

Un Looper, une machine pour créer des boucles d’enregistrements avec des instruments, je pourrai brancher ma guitare, clavier ou synthé, et enregistrer en live plusieurs pistes et les superposer.

Et enfin mes percus, tamborim et pandeiro, le cavaquinho, mes guitares, bref, il y aura du monde sur scène et c’est maintenant que commence un gros travail pour mettre en place tout ça et faire vivre ces instruments acoustiques et électroniques ensemble.

Bref, un bel été enfermé dans mon home studio avec heureusement des sessions acoustiques en bord de Seine, et ça aussi c’est à voir ici.

Des boîtes, du rythme, des boîtes à rythmes

L'Aventure Artistique
Oh la la je me rends compte que je suis beaucoup moins présent ces temps-ci sur le blog !!

Comme je vous disais dans l’article précèdent, le temps est venu de la recherche de configuration idéale pour le live. Et en effet, y’a du boulot, tellement de possibilités, d’options différentes.

Alors je passe pas mal de temps à tester des machines dans les magasins de musique, à comparer le matériel sur les sites, les forums, à visualiser des vidéos, tutoriels, pour voir ce qui correspondrait le mieux à ma vision du live.

Bon, franchement y’a pire comme activité, et puis c’est plutôt cool d’imaginer tout ça, de se mettre en situation,  de penser à la « mise en scène », au déroulement etc mais du coup, c’est vrai que je passe moins de temps à bloguer.

Bref, depuis le dernier article, j’ai d’autres idées.

En fait, plutôt que d’avoir un ordinateur portable sur scène pour lancer des séquences, je suis tenté d’utiliser des boites à rythmes pour créer des sons en live,  et puis pourquoi pas aussi, enregistrer des boucles rythmiques (mais pas que) pour compléter des batteries, avec des percussions, comme ce Pandeiro et ce Tamborim par exemple

Pandeiro Tamborim

Mes 2 dernières recrues qui m’accompagneront sur scène, ramenées tout droit du Brésil par ma génialissime prof de percussion (et de cavaquinho) Lili Nascimento.

Tiens d’ailleurs, petite parenthèse, si jamais vous êtes intéressé par des cours n’hésitez pas à la contacter sur sa page facebook, elle se fera un plaisir de vous enseigner les mystères des rythmes brésiliens.

Et donc l’objectif avec ces cours de percus et de cavaquinho, c’est d’intégrer tout ça dans mes chansons.

L’idée c’est ça, c’est de faire sonner des instruments dédiés à la base à un style précis, ici la Samba, dans un style de Chanson Pop Electro.

Le point carnet de bord:

J’ai mon 3e titre qui va bientôt entrer en phase de Mastering, hâte de partager cette autre facette…

Et puis j’ai 3 autres morceaux en préparation qui n’attendent plus que mes voix, ça veut dire, comme avec les 3 premiers titres: coaching vocale, session studio et les étapes que je vous fait découvrir depuis le début de cette aventure.

à très vite, moi je retourne à mes tutos

Du Home Studio à la Scène

L'Aventure Artistique

Un grand merci à tous ceux qui me suivent de près ici !!

L’intervalle entre les articles s’espace quelque peu, je dois l’avouer, une nouvelle étape démarre, et c’est justement le thème de cet article.

Mais je continue à partager mon carnet de bord, avec comme moteur les encouragements et les soutiens que je peux lire ici, sur Facebook ou ailleurs.

Pour ceux qui découvrent ce blog, et mon projet:

Ça fait maintenant 5 mois que je raconte cette aventure dans laquelle je me suis lancé il y a un peu plus d’un an et demi : la démarche personnelle, les rencontres, l’écriture, la composition, les séances de studio etc

J’ai fait le choix de diffuser gratuitement en streaming les premiers titres d’un EP que je suis en train de préparer entre mon home studio pour la partie création, et le studio, pour l’enregistrement des voix, le mixage, le mastering.

Si je vous ai perdu avec ces 2 derniers mots barbares, je vous invite à aller faire un tour sur les articles Do it (Presque) Yourself : Le Mixage et Teasing et Mastering que j’avais écrit au moment d’arriver à ces étapes pour la sortie de mon 1er titre (j’espère vous retrouver après).

Alors que mon 3e morceau arrive justement en phase de mixage, il est temps de finaliser les prochains qui feront partie de l’EP et de mon set live (On est bien d’accord, 3 morceaux c’est un peu court) et donc de penser très sérieusement à la scène !!

C’est un travail complètement différent qui va démarrer !!

Trouver le moyen de reproduire en live tout ce que j’ai enregistré, piste par piste, instrument par instrument dans mon home studio.

Le but ce n’est pas de devenir le Rémy Bricka de la scène pop électro (mais si, ce nom vous dit quelque chose) Rémy_Brickamais plutôt d’allier les machines et les instruments acoustiques, que ça soit vivant, malgré l’utilisation de samples, de boucles.

Garder une liberté dans le déroulement du morceau, le faire durer plus longtemps si j’en ai envie, improviser etc

Il y a différentes options, mais en ce moment je me penche sur ce qu’on appelle un séquenceur: un logiciel qui permet de lancer des séquences justement, des parties de chansons, avec des machines remplies de boutons et de touches un peu comme sur la photo tout là-haut.

Mais un exemple vaut mieux qu’un long discours pas clair !!

C’est avec cet artiste que j’aime beaucoup, Marvin Jouno, que j’ai pu voir à la flèche d’or il y a quelques semaines que je vais illustrer en musique l’utilisation de ce fameux séquenceur.

Les parties rythmiques et les sons électro sont lancés par la claviériste à l’aide d’un petit macbook pro discret:

J’ai ma petite idée sur le matériel que je vais utiliser, mais si il y a des connaisseurs, des utilisateurs, enfin des geeks quoi qui ont de précieux conseils à me donner sur l’utilisation d’Ableton, de contrôleurs, de loopers etc, je ne suis pas contre du tout.

On dirait bien qu’il y a du boulot

La composition : Par principe, je mélange plusieurs types de musiques

L'Envers du Décor

Pour vous qui me suivez sur ce blog, vous avez pu découvrir le 1er titre qui fera partie de l’EP que je souhaite sortir à l’occasion d’un concert, mais ça vous avez pu le lire dans le dernier article, The Next Episode. je vous remercie pour tous les beaux retours que j’ai eu, et vu que la question est revenue souvent: le prochain titre en écoute c’est pour très bientôt.

Pour vous qui découvrez tout juste ce blog, et qui n’avez pas encore entendu ce 1er titre donc, d’abord bienvenue, c’est ici que je raconte mon expérience, où je décris, étape par étape l’évolution de l’aventure artistique dans laquelle je me suis lancée. Concernant le morceau, il y a quand même de grosse chance pour qu’on puisse l’écouter dans cet article.

Pour revenir au Blog, dans les premiers articles je présente la démarche personnelle, les choix, les événements, les rencontres, les lectures même qui m’ont fait et me font toujours avancer.

Ensuite, les différentes étapes qui font la construction d’un morceau, les sessions d’enregistrements des voix (les musiques avaient déjà été enregistrées dans mon home-studio) le mixage, le Mastering…

Voilà pour le petit résumé « Back to Basics » du Blog

Et bien je vais carrément me servir de cette chanson pour vous parler du processus de composition, comment je fonctionne, et vous montrer comment elle s’est construite.

D’abord il y a les influences, et ma culture musicale s’est forgée sur des époques que je n’ai pas vécues !! Le fait d’avoir des grands frères qui te font écouter du son que t’aurais pas naturellement envie de découvrir quand t’es ado dans les années 90 n’y est surement pas pour rien: Pink Floyd, Peter Gabriel, David Bowie, avec comme profs particuliers David Gilmour, Prince, George Benson, Hendrix, Mark Knopfler, Nile Rodgers, Carlos Santana, Jimmy Page…et d’autres styles pour enrichir la palette : Funk, Soul, Jazz, Rhythm’n’blues, Bossa…

Oh la jolie galerie avec plein d’artistes que j’aime

Comme je vous disais dans l’article sur le Brésil, pour moi la musique est fusions, mélanges et influences, d’ailleurs, la plupart des artistes actuels que j’écoute et qui m’inspirent pratiquent allègrement ce mélange des genres : Sébastien Tellier et son dernier album l’Aventura, aux sonorités Brésiliennes, le Jazz Rock World d’Ibrahim Maalouf, ALB et ses sons de jeux vidéo Old School, l’Hip Hop Jazz de Kendrick Lamar, pour ne citer qu’eux.

À vrai dire, quand je compose je me pose pas vraiment la question du style, je sais que ça va être une mixologie de toutes ces musiques qui me nourrissent (enfin, qui m’abreuvent plutôt) depuis toujours, avec différents ingrédients, couleurs, arômes, pour créer ma musique idéal !! Ma tête comme un shaker, pour bien ponctuer la métaphore.

Pour la construction, la musique et la mélodie arrivent en 1er, ce qui me semble plutôt logique, car elles me donnent une direction pour l’écriture des paroles, le thème de la chanson.

C’est en tout cas comme ça que je fonctionne, la mélodie se créé (en chewing-gum ou en yaourt selon les gouts) autour de la musique.

Ma musique est Pop Électro mais les instruments acoustiques ont leur place.

Une chanson, en plus d’être un cocktail, c’est une histoire, et le but du jeu c’est de vous emmener du début jusqu’à la fin, ne pas vous laisser en chemin, et surtout que vous ayez envie de finir le verre.

Tchin

Teasing et Mastering

L'Envers du Décor
Je constate que ça fait depuis le démarrage de ce site que je suscite votre attention sur une musique qui va arriver bien plus vite que je ne le pense (dixit moi-même).

Et bien voilà, nous y sommes !! Aaahhhhh

(Enfin presque) Oooohhhh

Oui, presque, car après l’enregistrement et le Mixage que je vous présentais dans l’article Do it (presque) Yourself : Le Mixage, il y a le Mastering.

Et là vous vous dites : WTF ? En Français : Tu te ris de nous ?

          – Jamais je n’oserai

Et là, vous vous dites qu’en fait ça prend du temps avant qu’une chanson soit « écoutable » et « diffusable » ?!

          – Oui, surtout quand on veut que ça soit pas trop mal (Et une litote, une)

Et finalement une autre question vous taraude : Mais c’est quoi encore le Mastering ?

          – La réponse est un peu plus longue :

Il y a plusieurs étapes dans le Mastering, avec plein d’autres termes techniques, je vais pas rentrer dans les détails, pour la simple raison que ça me dépasse complètement, mais pour résumer ça sert, entre autres, à étalonner le titre pour qu’il corresponde aux standards de ce que vous pouvez entendre sur vos albums, à la radio etc et qu’il passe correctement sur tous les supports d’écoutes, de la chaîne hi-fi en passant par l’iPod, votre autoradio etc

C’est donc la dernière étape avant de pouvoir partager avec vous, d’abord le Teaser que je suis en train de vous teaser.

Et surtout: (note pour moi-même : mettre en gras, taille 46, surligner, faire clignoter…)

La sortie de mon 1er titre est prévue pour la 1ere semaine de Mars (d’où le teaser)

Il me semble que je vous avais déjà fait part de mon excitation, ma joie, mon impatience tout ça tout ça nan ?! Bon bah là je ne tiens plus….

Du Cap-Vert au Brésil, je l’ai rapporté dans ma ville…

L'Intimité Musicale

Julian Cavaquinho#3Oui, c’est bien de cet instrument à quatre cordes dont je parle, celui qui a traversé les océans pour se retrouver à…Saint Denis – Gare : Le Cavaquinho.

Cette petite guitare Brésilienne utilisée généralement dans différents types de Samba a trouvé sa place dans quelques morceaux de l’EP que je suis en train de préparer.

Sans vraiment l’expliquer, j’ai toujours été attiré par la musique brésilienne, c’est donc tout naturelle qu’elle soit présente, de près ou de loin dans ma musique.

De loin par l’évidente mélancolie que dégage ses sonorités, et de près lorsque j’incorpore la couleur atypique du Cavaquinho.

Justement, revenons à lui.Julian Cavaquinho#4

Je suis tombé dessus il y a environ 3 ans, je me demande encore pourquoi j’ai mis autant de temps avant de m’y mettre, bon ok, y’a 2 cordes en moins, c’est pas accordé pareil, et c’est 3 fois plus petit qu’une guitare mais bon quand même.

J’ai donc découvert grâce à cet instrument la richesse des rythmiques spécifiques à chaque types de Samba, et toutes les déclinaisons possibles. Oui parce qu’il y a plusieurs types de Samba : la samba pagode, samba enredo, samba choro, partido alto et j’en passe tellement.

Autant vous dire que si vous n’avez pas baigné dans des batucadas ou dans des écoles de samba dès votre plus jeune âge, y’a du boulot. Mais c’est passionnant.

Je vous parlais donc de Batucada, terme que vous avez sans doute déjà entendu, qui désigne un ensemble d’instruments (principalement de percussions) que vous voyez dans les défilés, les carnavals.

Et bien Le Batuque, qui vient du 15e siècle, est d’origine africaine, c’était à la fois une musique, un chant et une danse que l’on pratiquait en cercle, avec des instruments percussifs, à l’occasion de cérémonies, religieuses ou non.

Tout ça pour vous dire que j’aime l’idée qu’une musique traverse les siècles, les peuples, qu’elle se transforme, qu’elle évolue, qu’elle se mélange.

Un peu à la manière d’un Seu Jorge, artiste Brésilien que j’aime beaucoup, et qui n’hésite pas à métisser sa musique.

Pour ceux qui ne connaissent pas: